ACCUEIL | L'ENTREPRISE | REALISATIONS | CONTACT | SITES PARTENAIRES | HISTOIRE | ACTUALITE

HISTOIRE

 

On retrouve les premières traces de pavement de sol en Mésopotamie, il y a 4500 ans .
Il s'agit de granito (signifiant petits grains), matériau déjà très abouti : on incorpore des fragments de marbre et parfois d'autres matériaux (coquillages, verre, ...) à une base ciment.

Arrive ensuite la période romaine : le pavement de sol prend alors ses lettres de noblesse.
Il faut savoir que les romains maîtrisaient parfaitement la taille et la pose de mosaique dès le IIème siècle avant JC.

Au cours du Moyen Age et de la Renaissance, la progression de la technique permet l'arrivée des carreaux de pavements .
L'aspect esthétique du revêtement du sol est conservé, tout en réduisant les coûts de production.

Dans les années 1850, apparait en France une autre innovation majeure : le carreau ciment.
Il s'exporte dans toute l'Europe grâce à l'exposition universelle de 1867.

L'arrivée du carreau de carrelage sous sa forme actuelle date de la révolution industrielle.

De nos jours, avec l'évolution des matériaux et des technologies, les techniques de fabrication sont si pointues qu'elles permettent, sous certaines conditions, d'obtenir des carreaux de carrelage d'une épaisseur minimale de 3mm ou encore d'être antibactérien grâce au dioxyde de titane qu'il contient.

Ces milliers d'années d'histoire donnent toute sa valeur au métier de carreleur qui est à la fois technique, artistique et qui ne peut-être exercé qu'avec passion.